Bonjour,

Un petit retour dans le temps pour vous conter notre excursion au Vénézuela... c'est parti!

Toujours au Venezuela pour nous mettre à l'abri des cyclones , nous trépignions d'impatience à notre retour de France pour faire ce voyage et découvrir ce qui suit ! L'agence TBS montée par Serge il y a belle lurette, nous était recommandée pour voyager : "un peu plus chère mais très bien" . Alors on a craqué au vu du programme … d'autant plus qu'il n'y avait pas d'autre clients à ce moment, là et que Serge en a profité pour se joindre à nous quelques jours dans la Gran Sabana . Son but était de montrer à son guide Carlos-Luis des cascades et des coins supplémentaires . On l'a aussi compris plus tard , il avait aussi envie de repasser sur ces zones où il guidait lui même ses clients il y a quelques années … Chanceux! comme d'habitude nous l'avons été !

Ce fût vraiment une chouette virée de 2800 km dans ce Toyota 4x4 puissant confortable avec clim. , dans des décors somptueux, et des explications très fournies par Carlos Luis notre guide .

Nous avons souvent pensé aux amis ou à certains de la famille qui auraient vraiment apprécié ce voyage dans ce pays magnifique .

Nous sommes passés par les montagnes de l'arrière pays de Puerto la Cruz en direction du Sud-Est Dès le départ nous étions sur une route surplombant le parc national de Mochima ci dessous. Nous avions jeté l'ancre en arrivant en bas à droite (protection totale) Venez1.jpg En te vers Cumana et les montagnes les plus proches de l'arrière pays . Venez2.jpg Nous avons visité une fabrique de cigares . Ca sent le tabac mais aussi l'ammoniac… et les gens travaillent dans des conditions assez difficiles avec la chaleur en plus … cependant, l'ambiance de travail était excellente et sympa. Venez3.jpg Nous avons aussi visité la maison d'un poète politique (si ça existe!) avec cour intérieure où nous avons pu voir un objet curieux et très astucieux … Venez4.jpg C'est constitué un réservoir en pierre micro-poreuse situé en haut d'un meubles laissant perler un goutte à goutte qui tombe dans une jarre en terre … ça filtre l'eau et la rafraîchit … en bas dans la jarre l'évaporation lente continue ce qui permettait de conserver de l'eau fraîche et pure en permanence … Puis nous avons remonté à pied un torrent assez large qu'il a fallu traverser 5 fois avec de l'eau jusqu'aux cuisses pour arriver à des gorges très étroites "les portes de Miraflores" de plus de 100 m de haut pour seulement une dizaine de mètres de large. En redescendant on a pu voir dans la foret tropicale nos premiers Morfos bleus … Mais pas moyen de les approcher , et encore mois de faire une photo … car en se posant , ils plaquent leurs deux ailes l'une contre l'autre … le bleu disparaît , et l'envers ne laisse apparaître que des couleurs marrons qui se confondent avec la végétation de bois et feuilles mortes .

Nous avons pu aller découvrir la grotte aux Guacharos… Ces 18000 oiseaux nocturnes sortent à la nuit tombée pour aller se nourrir de fruits à des distances incroyables de l'ordre de 300 km . Ce qui est plus incroyable encore c'est que ces oiseaux sont dotés d'un système d'écholocation par ultrasons comme les chauves souris … Avant le jour ils regagnent leur habitat frais dans leur grotte sans se tromper. Avant de les voir sortir , nous sommes allés voir à ½ heure de marche une jolie cascade en foret tropicale … Venez5.jpg et là, le jour tombant , on a pu voir de près des morfos bleus … jusqu'à ce que l'un d'entre eux se pose sur la caquette d'un jeune guide local Vénézuélien… Ce garçon regardait toujours par terre … j'ai compris lorsqu'il s'est baissé pour ramasser , et me donner un joli petit quartz blanc d'un centimètre . Venez6.jpg Dans un restau nous avons acheté quelques friandises locales à ces charmantes gamines … celle de droite était particulièrement délurée. Venez7.jpg Ensuite nous sommes allés tenter de voir des ibis rouges dans les profondes mangroves au fond du golfe de Cariaco … nous en avons vu pas mal , mais je n'ai réussi aucune photo valable … autre que celles que j'avais prises au parc ornithologique de Villars les Dombes !!!

Après ça nous avons fait route vers le delta de l'Orénoque pour aller chez les indien WARAO en pirogue à moteur mais aussi à la pagaie parmi les jacinthes d'eau Venez8.jpg

Venez9.jpg Ils vivent dans des conditions vraiment difficiles, presque toujours boueux du fait du limon, laissent tout au sol . Venez10.jpg Ils font commerce de petits perroquets verts qu'ils attachent par une patte sur une branche après leur avoir coupé quelques plumes ça l .ont peu de moyens.

Nous achetons quelques objets sculptés en bois tendre faits sur place … Venez11.jpg Au casse-croûte de midi , notre guide avait préparé une super salade mixte avec saumon fumé , et arrosé de champagne bien frais … belle surprise … et bien frais avec ça … Merci Serge ! Au retour Jacline fait la distribution de bonbons Venez12.jpg Le lendemain , nous faisions route plein sud à travers les champs de pétrole , prenions le bac pour traverser l'Orénoque et son affluent le Karoni. pour arriver dans la ville de El Dorado où fut mis "Papillon" après ses tentatives d'évasion… Venez13.jpg

Venez14.jpg Après des kms et de la piste rouge, nous avons laissé la voiture avant l'entrée officielle des champs de recherche d'or , sommes passé à pied, avec un chercheur d'or pour contourner le poste gardé par l'armée !!! Venez15.jpg et avons découvert ça !!! Venez16.jpg Là où il y avait une forêt tropicale une zone "non-verte" s'étend sur des dizaines de KM2 !!! et il y en a d'autres comme celle ci au Vénez ! Venez17.jpg Quelques arbres témoignent ! On transporte tout à dos de mules , essence comprise … Un vaste chantier de pompes, de terre , de boues, de toboggans où "débarroule" la boue extraite … la moquette et le mercure déposés sur les tôles de glissières piège l'or … Les chercheurs d'or vivent là avec leurs familles , femmes enfants chiens , perroquets captifs sous des tentes de fortune faites de plastique noir épais ou tôle ondulée en plein cagnard Venez18.jpg

Venez19.jpg Ils m'ont fait peine ! Venez20.jpg aussi le cyanure pour récupérer encore quelques grammes d'or aux cents kilos traités!!!

Ca fait réfléchir là aussi : acheter de l'or ? de l'argent ou du diamant ? parce qu'ici il y a tout ça ! et ça s'exploite pareillement !!!!!!!!!!!!! (:O(

A partir de là toujours route au sud nous attaquions la montée vers les hauts plateaux de "Gran Sabana" à 1200 m d'altitude moyenne un lieu de paix, mixture de steppes, de forets tropicales dans les creux, de torrents et de milliers de cascades nous attendait des étendues magnifiques sur des centaines de kms ,. A l'horizon veillent les "Tépuys" (se prononce "tépouilles") Venez21.jpg Pour voir ces cascades ,nous quittions souvent et pour de longues distances (aller et retour 200 Kms)"LA" route goudronnée nord/sud, Venez22.jpg Temps magnifique ! Chaleur en baisse, température moins brûlante , voire même un peu de fraîcheur le soir bien agréable … La "Gran Sabana" fait partie du parc national de Canaïma crée en 1962 et classé au Patrimoine Mondial de l'humanité en 1975 . L'ensemble du parc est , dit-on, grand comme la moitié de la France Il n'y a que très peu d'habitants: les indiens "Pemons" vivent disséminés ou en petits groupes , villages ou seulement familles , certains sont évolués comme ceux qui reçoivent les touristes ou voyageurs dans leurs "Posadas" (auberges) toujours bien tenues comme celle du "km 88" avec poste essence où nous avons fait halte Venez23.jpg Puis, nous arrivions la rivière Aponwao pour la descendre en pirogue et marcher jusqu'aux chutes … Venez24.jpg

Venez25.jpg

Venez26.jpg 120 m de haut, 60 de large, Basses eaux! Venez27.jpg Le vent horizontal en bas de la chute atteint force 7 (50 à 60 km/h! Brumisateur garanti et très frais! Venez28.jpg Jacline à 1000 m de la chute !!! Et tout près de là, nous marchons vers un petit affluent avec sa chute pour la baignade sous la voûte verte ! pas de pollution. J'ai bu là aussi l'eau de la rivière comme presque à chaque fois! Venez29.jpg

Venez30.jpg Tout le pays est fleuri .. et bien que ce ne soit pas la saison on a pu admirer Venez31.jpg Des orchidées … sauvages bien sûr ! Venez32.jpg Encore une très très belle journée !!! Venez33.jpg Nous avons aussi découvert la fameuse rivière de jaspe ! Le jaspe est une pierre semi précieuse très très dure dont les teintes varient du jaune d'or au carmin. Venez34.jpg

Venez35.jpg

Venez36.jpg Ces traits rectilignes sont naturels … Ce ne sont pas des traits de scie ! C'est seulement dû au refroidissement lors de la création !!! Venez37.jpg On ne peut rester indifférent devant une telle beauté naturelle . Venez38.jpg

Venez39.jpg Tout ça c'est du jaspe ! Venez40.jpg Ces rivières , ces cascades … toutes se cachent loin du regard quelque fois tout près , comme là sur ce panorama ! Elles sont alimentées par des orages violents mais isolés … Venez41.jpg La chaleur revient vite ensuite. Venez42.jpg Peu ou pas de village sur ces étendues Il faut connaître, car il n'y a pratiquement pas d'autres indications que quelques unes comme celle ci !!! Interdiction de tomber en panne avec le "char" comme ils disent à Québec ! Mais au détour d'une colline on en découvre encore .Tiens, où va-t-elle celle ci. Venez43.jpg

Venez44.jpg Là tout simplement ! Venez45.jpg Ce fond de roches de jaspe et d'herbes… Venez46.jpg Petite cascade ? Non pas tant que ça ! Venez47.jpg Quelle impression là sur ces roches ! Venez48.jpg Passera ? Oui oui, sans problème ! Venez49.jpg On n'est pas peu fiers ! mais quelle journée exceptionnelle . On comprend et j'excuse un peu aujourd'hui Nicolas Hulot qui finalement tournait toujours sur les mêmes mots simples comme "splendide , magnifique , extraordinaire…" parce que la nature est particulièrement belle dans cette région privilégiée . Le soir on couchait dans qu'on appelle ici des posadas (auberges) Toutes de bonne qualité , bon accueil , bien tenues dans l'ensemble… comme celle ci … Venez50.jpg

Venez51.jpg nos chambre ici dans ce petit bâtiment séparé avec moustiquaires !!! Venez52.jpg

Venez53.jpg Il faudrait pouvoir y rester des semaines en exploration … avec un bon 4X4 ! pour explorer , tranquillement! Avec son matériel de campement ! dans un campement indien , l'un d'eux nous a dit qu'ils avaient trouvé une nouvelle cascade à quelques heures de pirogue et de marche au pied d'un Tepuy !!!

Paix Royale et dépaysement assurés ! Venez54.jpg

Venez55.jpg Les indiens "Pemons" vivent aussi d'un peu d'artisanat qu'ils vendent près de chutes accessibles depuis la route . Leurs travail de la pierre est de belle qualité et de bon goût. Venez56.jpg

Venez57.jpg

Venez58.jpg Santa Helena à la frontière du Brésil … Les indiens viennent s'approvisionner … Venez59.jpg Parfois la piste se fait difficile ,le pont métallique s'est enfoncé dans les berges ravinées par le torrent … On passera à l'aise puisqu'un petit camion de 3,5 tonnes est passé chargé comme un bourriquot devant nous! Venez60.jpg En panne presque sèche d'essence, à 40 km de Santa Helena , nous suggérons à Carlos-Luis de nous laisser sur cette piste pour qu'il tente de trouver de l'essence au dernier village à une vingtaine de kms . Il a de la chance d'en trouver parce qu'il y a un campement pour touristes … le temps pour nous de chercher le chemin d'une belle cascade cachée sous les frondaisons . Venez61.jpg Bien sûr baignade obligatoire ! (;O) Venez62.jpg Quelques temps plus tard Carlos était de retour il avait pu acheter de l'essence au triple du prix !!! Il en était presque malade !!! Ce qui mettait tout de même le litre à 294 Bolivars (soit 0,105 €uro le litre !!! En fait une misère … Mais il vaut mieux cela , car ici presque tous les véhicules sont 4X4 ou de vieilles berline hors d'age américaines … Et, tout ce "beau" parc consomme des quantités incroyables de carburant … notre Toyota parcourait 450 kms avec 90 litre !!! soit 20 litres aux 100 kms… les vieilles américaines en ville sont à 30 litres ! Une folie de gaspillage énergétique! Après deux nuits super dans une Posadas de luxe avec belle vue de notre chambre-maisonnette à Santa Helena , nous prenons Venez63.jpg

Venez64.jpg un petit avion Cesna 6 places de 1974 !!! piloté par un monsieur en age de retraite avancée !!! Mais qui inspire une totale confiance par son attitude . Une pensée pour JP au passage qui m'a appris quelques rudiments il y a bien longtemps , mais qui m'ont servi ! Alors c'est parti pour 2 heures de vol au dessus de la foret vierge, entre les Tepuys, au dessus des fleuves , avec une escale pour poser une passagère pres du bistro dans un village isolé !!! photos! Venez65.jpg

Venez66.jpg

Venez67.jpg Passage ras sous les nuages, près des Venez68.jpg Tepuys .Là dessous ,on va se poser ! Venez69.jpg Ah ! je précise : pilotage à vue , sans carte … pas besoin ! notre pilote connaît cette région mieux que son jardin potager ! Il nous nomme les montagnes au passage! Venez70.jpg on ne peut aller voir celle ci autrement qu'à pied ! Et c'est loin de tout ! Venez71.jpg

Venez72.jpg Je vous avais dit qu'on allait se poser près du bistro du coin ! Au moment de redécoller on lance la machine on accélère … mais un chien s'arrête au milieu de la piste pour poser sa crotte !!! coup de frein on se met de biais pour le laisser terminer !!! On retourne en début de piste … Et c'est reparti ! En route pour CANAÏMA … Notre dernière belle escale Venez73.jpg Ca y est, c'est clair … le chien est parti ! Venez74.jpg Ca y est, c'est clair … le chien est parti ! Venez75.jpg No comment ! Si : C'est beau ! le KARONI Venez76.jpg Vu d'en haut c'est un "no man's land" ou presque … animaux sauvages et encore quelques tribus indiennes. Venez77.jpg Les Tepuys (prononcer tépouilles) sont ces montages hautes de 2000 à 2800 mètres d'altitude , aux larges sommets rocheux et plats , datant de l'ère précambrienne … soit plus de 3 milliard d'années , avant la dérive des continents ! (Afrique Amérique) … Des roches identiques se retrouvent de part et d'autre de l'Atlantique . Sur ces plateaux , la faune et la flore est unique et souvent aussi ancienne que les roches . Comme il pleut souvent sur les sommets de nombreuses cascades en dégringolent un peu de partout . Formant plus bas ces fleuves aux larges méandres dans les plaines . Nous arrivons au premier campement Venez78.jpg pour aussitôt partir en pirogue vers la lagune de Canaïma où 3 chutes sur les 7 mesurent près de 300 m de large pour une quarantaine de M de haut … Les arbres très communs dans les savanes humides , toujours les pieds dans l'eau, ne sont pas des cocotiers mais des Morichés un arbre dont les indiens utilisent TOUT . Pas le moindre rejet … le cœur comme aliment; la sève comme boisson (ou fermentée comme vin); les palmes pour tresser des toits qui peuvent durer 40 ans ,des paniers … C'est un arbre de vie primordial . Sous ces chute "SAPO" qui se jettent dans la lagune de Canaïma les anciens avaient découvert comment traverser !!! Venez79.jpg Alors on nous a emmenés sur leur pas ! Maillot de bain , sandales d'eau , sacs étanches pour les appareils de photo !!! J'aime l'eau … Chic ! on va se mouiller ! Venez80.jpg Tout le groupe est passé , personne n'est resté en arrière : les papys, les mamies aussi ! Pour des Américains je dis Bravo ! En fait presque tous sont comme nous en bateau sur la côte ! Venez81.jpg Si ! On est passés la dessous mais mon appareil de photos n'est pas étanche! Alors je n'ai pas mieux comme photo humide ! Venez82.jpg La dessous : Bruit infernal, vent fort , presque froid , souffle presque coupé … C'est impressionnant . Venez83.jpg Ca mouillait VRAIMENT ! Croyez moi ! On franchira en aller et retour deux chutes comme ça Venez84.jpg Et dire qu'il n'y avait pas beaucoup d'eau !!! Puis on est passés au dessus des chutes ! Presque le calme au soleil ! Venez85.jpg Tepuys à l'horizon! Venez86.jpg Le lendemain matin un peu plus haut, en petite tenue (short de bain, chemisette chapeau lunettes de soleil et bagages limités), on partait rejoindre à pied nos pirogues pour remonter le fleuve jusqu'au Salto Angel …le fameux ! Venez87.jpg Quatre heures de remontée … arrêt casse croûte . 11 par pirogue plus un guide indien , plus le pilote et son homme d'avant , qui dirige l'étrave en coinçant sa très grosse pagaie sous la coque pour la forcer de virer .Sportif ! Le Yamaha 48 ch. enduro ronfle sans arrêt ; on file à une quinzaine de nœuds ; Venez88.jpg Les rapides sont bas ; le moteur et l'hélice touchent parfois … les rapides sont passés sur l'élan au point mort ! L'inertie des 14 personnes , des bagages entassés à l'arrière , des vivres pour deux jours ; des réservoirs d'essence, d'un moteur et des pièces d'avance (même des vieilles hélices) et de la pirogue sont suffisants pour passer des pentes de presque un mètre de haut sur une vingtaine de mètre de distance… les pilotes sont des as! Une pirogue mesure environ 13 m de long , 1,5 m de large et 8cm d'épaisseur. C'est du vrai massif ! Venez89.jpg Vous avez vu l'état de l'aileron moteur? Venez90.jpg A la halte , les indiens redressent et rabotent les éclats d'hélice avec des galets ! Venez91.jpg On arrive au pied du Salto Angel qu'on ne voit pas on se chausse avec de bonnes pompes de marche . Passage en foret humide (rain Forest en anglais) Les racines sont a nu tellement qu'il passe de monde par ici !!! Il fait sombre en foret ! Venez92.jpg On est bien sur le chemin . La photo permet de faire une pose ! (;O) Venez93.jpg De l'autre côté de la vallée d'autres cascades Trois jours de marche pour y aller .. autant pour revenir. Venez94.jpg Et soudain au débouché d'un rocher escarpé : Le Salto Angel ; ce n'est pas le saut de l'ange comme on pourrait croire , mais le nom du pilote d'avion qui l'a découvert par hasard il y a belle lurette ! on ne le croyait pas ! 970 m de haut ! Alors il fit une tentative pour atterrir au dessus .Il réussit mais ne pu en redécoller ! Train d'atterrissage cassé ! Le retour , ou plutôt la descente se fit à pied avec peu de vivres ! Venez95.jpg On est encore là a plus d'un km Venez96.jpg

Venez97.jpg

Venez98.jpg Baignade bien méritée au pied de la chute basse du Salto

Joanna, notre sympathique guide polyglotte avait revêtu la tenue traditionnelle des indiens de sa famille pour l'occasion . un tissus très doux fait uniquement de fibres végétales de la forêt ! Venez99.jpg Puis redescente en pirogue au campement à quelques centaines de mètres en aval de l'autre côté de la rivière …. Je décide de faire cette descente à la nage petits rapides , vagues , roches et remous … J'ai nagé aussi sur le dos pour finir cette belle journée avec le salto Angel se montrant encore entre les arbre ! Venez100.jpg Je garderais longtemps les images de cette journée ! Venez101.jpg Arrivée au camp , souper BBQ de poulets , on est bien soignés par nos guides et pilotes Quelle journée ils auront faite quand en plus ilq auront fait la vaiselle ! Venez102.jpg Soirée animée mais courte ; Venez103.jpg

Venez104.jpg extinction du groupe électrogène à 9 h ! Venez105.jpg le Camp est bien organisé ! [Venez106.jpg|/public/Venezuela/Venez106.jpg Les hamacs et moustiquaires sont en place pour la nuit… on essaie de sécher ce qui est mouillé … en vain il pleuvra toute la nuit …

Les locaux toilettes et douches sont rustiques mais propres et fonctionnel … L'eau est celle de la rivière …. Elle est potable ! teintée par les tanins des racines (potable même) … On dispose malgré tout d'eau en bouteilles plastique … Venez107.jpg Au petit matin la rivière est montée de 2m ! la pluie s'arrête les rapides n'existent presque plus tant il y a d'eau qui coure ! Venez108.jpg La riviére a grondé toute la nuit près du camp ! Venez109.jpg Après le petit déj. On embarque pour la descente … On se faufile entre les montagnes déchiquetées qui s'aplatissent Venez110.jpg

Venez111.jpg on ne mettra que 2H1/2 pour rallier Canaïma ! Venez112.jpg Nous reprenons l'avion pour Ciudad Bolivar … dernière photo du fleuve Karoni grossi de tous ses affluents ! Dernière photo réellement de ce voyage … car j'ai rempli toutes mes cartes mémoire de l'appareil photo …. Il a même fallu en racheter une en route … j'ai galéré de façon incroyable avec la recharge des batteries spéciales de mon appareil photo SONY . Venez113.jpg Ce fût un voyage vraiment plein d'images! Sans aucun soucis d'intendance.

Quel pays fabuleux ! Dommage qu'il y ait cette insécurité sur la côte et de moindre façon dans les îles ou même un peu en mer maintenant .

Heureusement l'intérieur du pays est bien plus sûr … on a pu en profiter pleinement .

Merci à Serge, Carlos-Luis pour toutes les petites attentions , pour le sérieux de la préparation … et notamment de la Toyota .

Daniel and Jacline