Bonjour à tous ,

Finalement nous ne nous sommes pas trop attardés dans les San Blas car une météo plutot bonne , avant une reprise des alizés se présentait ( alizés plus dans le pif , musclés et mer en conséquence) ... Nous avons donc pris la mer pour 36 h de traversée ... début au moteur puis voiles en plus , et avons stoppé la moulinette lorsque le vent s'est avéré suffisant après 6 heures de fonctionnement... puis le vent nous a mené à un bon rythme, souvent à plus de 6 noeuds voire presque 7 jusqu'ici à l'île de Rosario , à une trentaine de km au sud de Carthagène , notre but . En fin de journée une hirondelle est venue se poser sur l'annexe suspendue à l'arrière et elle s'est endormie pour la nuit ... et au petit matin elle a repris son vol Hop ! ... Finalement , nous avons mis environ 30 heures pour traverser ... nous sommes passés hier dans un immense banc de petit thons de 50 60 cm (pendant 3 heures, ça n'arrêtait pas de sauter autour de nous ! ) Nous avons remonté les lignes lorsque nous en avons eu 3 ... une fois triés dans la jupe (avec "bain de siège" du fait de la mer formée, ... précision : dans ce cas , je m'attache avec un gros cordage ) nous avons mis pres de 3 à 4 kg de filets au frigo ! (en plus d'un chinchard pris tôt le matin en partant et du petit whaoo pris la veille que nous venons de savourer à la moutarde ! )

Nous avons choisi de faire cette halte à Rosario pour faire de l'eau douce avec notre déssalinisateur , avant de rentrer dans la rade de Carthagène demain , car l'eau y est plutôt polluée ... et puis nous ferons cuire tout le poisson . Baignade et repos ensuite .

Un petit ballon est sur Winlink ... ça vous donnera une idée de la traversée de 170 milles (env. 320 km.) Iles San Blas vers Carthagène Bon à bientôt pour d'autres nlles ... nous espérons que nous trouverons rapidement un spot Wifi ...

Grosses Bises , portez vous bien .

Daniel et Jacline

PS Joe , notre ami américain , nous a appris la nouvelle du décès de John , son père , qui nous avait si bien accueillis à Roatan ... arrêt du coeur malgré son "pace maker" ... nous sommes bien tristes ... Nous avions fait nôtre sa devise L.I.G. !